Réclamation

Publié le par Alluvions

Madame, monsieur

Il y a quelques temps , je vous ai adressé un courrier (manuscrit) par lequel je dénonce la médiocre
 qualité d'accueil envers les handicapés dans les hôtels "première classe". L'année passée , lorsque
 je demandais une chambre pour 3 personnes spéciale handicapés, on me l'accordait en mettant un
 lit supplémentaire ou lit d'appoint dans la chambre, ce qui évite à mon fils atteint de maladie
 neuromusculaire de monter sur le lit supperposé, opération de plus en plus délicate. De plus la douche
 adaptée lui permet de se raffraîchir, ce qui n'est pas négligeable lorsqu'on voyage et qu'il fait chaud.
Nous avons fait la demande à la Rochelle dans les 3 hotels et à Niort- la crèche.
A chaque fois nous avons essuyé un refus.
De plus un incident est survenue à la Rochellle-Angoulins.
J'ai fait la demande d'une chambre  le jeudi 19 juillet pour le lundi suivant. Or la personne qui a enregistrée
 ma demande s'est trompée d'une date et notre réservation a été effectuée pour le dimanche. Nous nous
 sommes  retrouvés à la porte de l'hôtel puisque la borne à l'entrée nous refusait la chambre.
J'ai donc appelé la personne responsable afin d'avoir un éclaissicement. Nous avons donc compris  à ce
moment l'ereur de date. Le mari de madame Corine Foucauld s'est excusée pour sa femme,absente ce jour-là.
Nous avons du poursuivre notre route sous une pluie battante et trouver une chambre ailleurs, ce qui nous a
pris 1 heure de plus. Sans compter que cette maladie est héréditaire et que mon mari commmençait à
 ressentir la fatigue du voyage depuis Montauban.
Nous sommes finalement allés voir à l'hotel "première classe - Aytré". Une chambre libre handicapés.
 La seule qui restait, de toute façon, avec une autre chambre pour 2 personnes. Sur la borne de réservation ,
 rien n'indique que la chambre handicapée est seulement pour 2 personnes. Ce n'est écrit nul part.Et de l'année
dernière , nous étions persuadés que le lit d'appoint se trouvait DEJA à l'intérieur de la chambre. Nous avons
 donc dormi à trois dans un même lit. De plus dans cet hôtel et c'est un scandale pour le prix : les toilettes ne
 sont pas  séparées du lit, ni par un rideau, ni par des portes coulissantes. La vision que l'on a , lorsque l'on
 est couché, sur cette tasse des toilettes est ignoble. Je vous conseille d'aller y voir de plus près. De plus la
 propreté était plus que douteuse et le confort ne justifiait en aucun cas les 40 euros demandés.
 C'est un mauvais concours de circonstances. Pour avoir voulu restée humaine, je me suis faite agressée
 verbalement , au téléphonne par Madame X qui s'est permis de me rachrocher au nez ou presque, refusant de
discuter ,également, le fait que l'on m'a , dans son hôtel, comme ailleurs refusé la chambre handicapé.
Etant donné le prix demandé dans vos hôtels , dont certains ont bien pris 10 euros d'augmentation par
rapport à l'année 2006 , je trouve que l'accueil laisse à désirer.
Il se trouve qu'une personne bien intentionnée et fréquentant le milieux "première classe" m'a confirmé que des lits
d'appoints doivent être ajouté dans les chambres afin d'accueillir toute "famille " qui le demande dans la mesure
 des places disponibles. Or, à chaque fois, ce n'était pas un question de disponibilité mais de manque de volonté de rajouter
 un lit d'appoint.
Quelles explications pouvez-vous me donner. en tout , je ne laisserai pas passer ces "aventures"  sans rien dire.
Je vais donc renvoyé ce courrier à d'autres associations et j'ai bien l'intention de marteler autant qu'il le faudra.
Une récente enquête effectuée par l'association des Paralysées de France  indique que beaucoup de famille d'enfants
 ou de parents handiacapés ne partent pas en vacances : fautes aux moyens, fautes aux aménagement royalenet insuffisants.
Vous avez que l'on m'a proposé de louer 2 chambres pour que mon fils puisse dormir sur lit sans avoir à faire l'effort de
 grimper pour atteindre le lit supperposé.
Puis-je vous dire que pour 2 fois 46 euros, je préfere me payer un hôtel plus classe ou j'aurais , sans doute un
 meilleur accueil.  Mais si vous faite le calcul ....
Et c'est une honte que notre pays , sois-disant évoluer , ne fasse pas l'effort d'accueillir les gens différents.
Et puis la douche, devrais-je la prendre à la place de mon fils car il a besoin de s'assoir pour prendre
 sa douche, et besoin d'un sol anti-dérapant.
Dans l'attente d'une réaction de votre part , recevez, madame , monsieur, l'expression de ma considération distinguée.


Ceci est le courrier que j'ai adressé au siège social d'une chaîne d'hôtels  .

Commenter cet article