Infos à faire suivre

Publié le par Alluvions

Pour une fois des trucs intelligents à faire suivre !!! 
> 1 Les ambulanciers ont remarqué que très souvent lors d'accidents de la
> route, les blessés ont un téléphone portable sur eux. Toutefois, lors des
> interventions, on ne sait jamais qui contacter dans ces listes
> interminables de contacts.
>
> Les ambulanciers ont donc lancé l'idée que chacun d'entre nous rentre
> dans son répertoire, la personne à contacter en cas d'urgence sous le même
> pseudonyme.
>
> Le pseudonyme international connu est « ICE » (= In Case of Emergency).
> C'est sous ce nom qu'il faut entrer le numéro de la personne à contacter,
> utilisable par les ambulanciers, la police, les pompiers ou les premiers
> secours.
>
> Lorsque plusieurs personnes doivent être contactées on peut utiliser
> ICE1, ICE2, ICE3, etc.
>
> Facile à faire, ne coûte rien et peut apporter beaucoup.
>
> Si vous croyez en l'utilité de cette convention, faites passer le message
> afin que cela rentre dans les meurs.
>  
>  
>
> 2 Accident Vasculaire Cérébral
>  
> Cela peut servir ! Prenez quelques minutes pour lire ceci et
> peut-être sauver une vie ..et contribuer à faire connaître le danger
> que représente l'Accident Vasculaire Cérébral.
>
> Lors d'un barbecue, Julie trébuche et fait une chute. Elle affirme aux
> autres invités qu'elle va bien et qu'elle s'est accrochée les pieds à
> cause de ses nouveaux souliers.
>
> Les amis l'aident à s'asseoir et lui apportent une nouvelle assiette.
> Même si elle a l'air un peu secouée, Julie profite joyeusement du reste de
> l'après-midi...
> Plus tard le mari de Julie téléphone à tous leurs amis pour dire que sa
> femme a été transportée à l'hôpital....Julie meurt à 18h.
> Elle avait eu un Accident Vasculaire Cérébral lors du barbecue. Si les
> personnes présentes avaient été en mesure d'identifier les signes d'un
> tel accident, Julie aurait pu être sauvée.
>
> Un neurologue dit que s'il peut atteindre une victime d'AVC dans les
> trois heures, il peut renverser entièrement les effets de la crise.
> Il affirme que le plus difficile est que l'AVC soit identifié,
> diagnostiqué et que le patient soit vu en moins de trois heures par un
> médecin.
>
> Reconnaître les symptômes d'un AVC : Poser trois questions très simples
> à  la personne en crise :
> 1. * Lui demander de SOURIRE.
> 2. * Lui demander de lever LES DEUX BRAS.
> 3. * Lui demander de PRONONCER UNE PHRASE TRES SIMPLE
> (ex. Le soleil est magnifique aujourd'hui).
>
> Si elle a de la difficulté à exécuter l'une de ces tâches, appelez une
> ambulance et décrivez les symptômes au répartiteur.
> Selon un cardiologue, si tous ceux qui reçoivent cet e-mail l'envoient à
> leur tour à 10 personnes, une vie au moins pourrait être sauvée. Merci
> à toutes et à tous.

Publié dans Du Médical

Commenter cet article