Souvenir d'Ecole

Publié le par Alluvions

albatros-bec-jaune.jpgL'Albatros

Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

A peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d'eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid !
L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait !

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer ;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.

 Charles BAUDELAIRE, Les Fleurs du mal (1857) 

Publié dans Poésie

Commenter cet article

Nicolas J 28/11/2007 14:18

Pas grave ! Et tu pouvais difficilement savoir...

Alluvions 28/11/2007 14:32

je devrai peut-être me recycler dans la voyance , parait que ça marche !Comme ça , je publierais en fonction de tes goûts et je serais citée comme témoin occulaire sérieuse, vu que tu parlerais de moi en bien !!

Nicolas J 28/11/2007 13:35

Ca me rappelle des mauvais souvenirs : c'est le texte que j'ai eu au bac.

Alluvions 28/11/2007 13:59

Désolée , je savais pas !!!